Bon, elle ne s'appelle pas Diego, mais pour la photo, elle était derrière les barreaux.. De quoi chanter "libre dans sa té-é-te, dérrière sa fené-é-tre"............

DSC_0184