Attention, petite robe et long discours!!

Une chouette robe, sympa et plutôt facile à faire, tirée du Burda de février...

DSC_0646ptt

Bertille m'a beaucoup aidé, tirant sur le papier de soie quand je décalquais le patron,puis sur le jersey pendant que je coupais les pièces.. Aaaarh!

Mais bon! Quelques changements au patron initial, cependant.. En effet, j'etais arrivée à l'avant dernière étape sans avoir utilisé mon décou'vite (un miracle chez moi!!), quand, procedant à un essayage... et bien, la bretelle "à plis" me faisait un col de Dracula... Les plis, censés être sur l'épaule, étaient complètement devant si j'ajustais la bretelle à mon goût (je ne suis pas aussi baraquée qu'une nageuse est-allemande...). Bref, ayant la flemme de découdre les plis (surtout que sur mon jersey léger, les traces d'aiguilles se voient), j'ai allongé la couture des plis (de 1,5 cm, ils son passés à une 10aine de cm..), afin de les faire aller jusqu'à l'épaule.

DSC_0639ptt DSC_0658ptt

Mais ensuite, il a fallu piquer cette satanée bretelle, et ça n'a pas marché du 1er coup comme je le voulais. Et tout ça avec l'impatience des enfants, car, ayant presque fini à 16h, je leur avais annoncé le goûter quand j'aurai fini la robe. Je pensais en avoir pour moins d'une demi-heure (après l'essayage, il ne me restait que la couture du biais d'encolure, incluant celle de la fameuse épaule.). Au final, avec cette affaire énervant, j'en ai eu pour 1h. Mais je me suis rattrapé en leur faisant un bon goûter...

DSC_0677

Et ce matin, alors que la robe était finie depuis la veille, avec une découpe à cru du bas de la jupe, comme prévu, il s'est avéré que le jersey rebiquait. Et vu comme elle tombe bien et rend, à mon avis, assez chouette, je n'avais pas envie qu'un rebiquoi de rien du tout ne vienne gâcher mon plaisir de la porter. Du coup, j'ai poser un biais, perdant ainsi 1 cm de longueur et une demi-heure, mais gagnant en classe, à mon avis!

DSC_0648ptt

Et pour la prochaine robe en jersey, en projet, je sais d'avance que je ferai un ourlet!

DSC_0664ptt

En tous cas, une fois finie, cette robe a fait beaucoup d'effet à l'homme, qui n'en revient pas que je fasse d'aussi jolies cousettes. Je n'en reviens pas, je me suis fait une super robe pour le mariage de ma soeur, bien plus technique et tout, et ma tenue de fête aussi, et 3 bouts de jersey et voilà! il est éblouit!

DSC_0656ptta DSC_0667ptt

Pour la petite histoire (bon, vous avez déjà eu beaucoup de lecture, mais si jamais vous avez encore un peu de courage...), je pensais appeler cette robe "la p'tite dame en rouge", une vieille chanson des Têtes Raides, et puis, alors que j'en étais uniquement à poser mes découpes de papier de soie sur mon jersey, Mayeul et Célestin se sont émerveillés devant la beauté de la robe (qui n'etait donc même pas encore coupée!!!).

Et cela m'a fait penser à une réflexion de mon prof de russe, en 1ère: en russe, "beau" (Красивый, prononcé, en gros, kracivy) et "rouge" (Красный, krasny) sont 2 mots qui ont la même racine, le rouge étant donc synonyme de beauté. Du coup, mon nom de robe était trouvée! Красивая, qui veut dire belle.

En même temps, je vous avoue que quand je galérais sur la bretelle, je me disais que "Blood, Sweat and Tears" lui irait très bien!

Merci d'avoir lu jusqu'au bout!!

PS: en sautant pour faire des photos "fun", j'ai cassé une planche du petit pont vermoulu...)

Et ce matin, j'ai fait des photos en intérieur à cause de la pluie (trop sombres). Un rayon de soleil cet après-m, et je sors en robette: 2 photos et plus de batterie.......................) Quelle aventure!

DSC_0671ptt